Hantise

Une étendue bleu, si bleu que mes pensées pourraient s’y confondre. Si nbleu que même mon esprit tordu abandonnait l’arène. Toute mon âme ne voulait plus rien, toute mon âme ne voulait que paix et ataraxie. Pourtant je ne pouvais obtenir cela. La vie ne m’offrirait pas ça. Ce qui aurait pu un jour se réparer, est maintenant à mes yeux, cendres, même mes plus petits morceaux brisées ont pris feux, pour n’être à présent qu’une poudre grise. Jai souvent pensé que ces petits moments de tristesse profonde, ces moments d’abandon absolu et d’amertume dépressive, ne représentaient peut être pas ma vie, ma personne, et ce que je suis. Seulement ces petits moments deviennent fréquents et même en m’accrochant de toutes mes forces au déni, je sais au plus profond de mon être, qui se voit résider dans mon cerveau, que ces moments sont ce que je suis, sont ma vie, et ma personne, ces moments seront les hantises de ma vie, ces moments seront tel des vautours qui me poursuivront jusqu’à la fin, et qui feront probablement de ma vie, un brouillard sombre, amer et insensé et l’une de mes peurs les plus intimes est que ce brouillard soit un jour la seule incarnation de mon existence. Mon existence qui n’a jusqu’aujourd’hui pas valu la peine d’être vécu. Et je sais que ces mots, mes mots qui sont à cet instant précis une délivrance suprême, me hanteront à leur tour un jour et seront eux aussi une trace inextinguible de cette période sombre de ma vie. 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s